english français

Bienvenue sur le site de :
Jean-Pierre Champdavoine Peintre Aquarelliste

Biographie

Né le 5 septembre 1942, études aux Beaux Arts de Bourges et de Tours, Diplômé des Beaux Arts, professeur certifié d'arts plastiques
Enseigne de 1968 à 2001 au lycée Rémi Belleau de Nogent le Rotrou. Participe pendant plusieurs années au salon de la peinture à l'eau à Paris.
Nombreux salons en province et dans le Perche.
Expositions personnelles :
musée Saint Jean de Nogent le Rotrou, Authon du Perche, Brou, Ile de Ré, Thiron Gardais, Sables d'Olonne, Noirmoutiers, Manoir du Pontgirard
Maison du parc du perche, Les Muséales de Tourouvre
Récompenses et médailles :
Bourges, Chartres, Le Mans, Deauville, Dreux, Châteauneuf en Thymerais, La Loupe, Maintenon.
Mars 2014 prix de la ville de Chartres au salon peinture et réalités

Coupures de presse :

Authenticité de la vision, sobriété, mesure, pudeur, refus de l'effet facile sont les caractéristiques d'un métier qui se fait totalement oublier devant l'évidence de la beauté de l'oeuvre.
Alain Morin - L'echo républicain
L'imagination du peintre laisse assez de place à la réalité pour que sa route soit la bonne.
Micheline Barriel - Le phare de ré
C'est un amoureux de l'espace, du ciel et de la terre qui exerce son art sur le motif .
Jean Pierre Faurie
Précisément parce qu'il se livre dans son oeuvre,on sent passer dans celle-ci les vibrations et les variations de la sensibilité,de l'humeur.Aucun laxisme,mais rien de figé non plus dans cette production proche des lieux qui l'inspire et proche de la personnalité de son auteur.
R.R - L'écho republicain
Jean-Pierre Champdavoine, un nom prédestiné pour ce Percheron de souche, diplômé des Beaux-Arts puis professseur d'arts plastiques au lycée de Nogent-le-Rotrou, qui aujourd'hui enfin peut s'adonner à peindre son terroir : lumières changeantes, ballets de nuages, étangs dormants, champs labourés...
Le vert, "couleur ô combien difficile", est son défi, l'aquarelle équilibriste sa technique dont il revendique la noblesse dès lors qu'elle évite l'anecdote et le mièvre. Et quand cet amoureux d'Eugène Boudin et de Turner délaisse ses collines, c'est pour saisir les mers mouvantes de l'Ouest...
LdC - Côté Ouest (avril 2014)
Etangs, riviéres , mares , flaques ou se mirent les arbres des forêts ... ce pro du vert a , pour une fois mis du bleu sur sa toile , celui que renvoie le ciel, et des tons gris , bruns ou presque rouges crées par la terre en tansparence ...
l'ancien professeur d'arts plastiques charge ses fonds , pousse ses couleurs , les sature afin d'obtenir des oeuvres trés réalistes à la limite de la photographie .
LdC - Extraits Côté Ouest (juin 2016)
ce site a accueilli 12769 visiteurs
@souchet.org